top of page

Êtes-vous empathique ?


un lien empathique


L'empathie est souvent considérée comme une qualité admirable, une capacité qui nous permet de comprendre et de ressentir les émotions des autres. C’est même une qualité indispensable pour fonctionner dans un groupe, que ce soit dans la sphère privée ou professionnelle. Cependant, il existe des situations où cette qualité peut devenir un frein à notre épanouissement personnel, en particulier lorsque nous sommes trop enclins à écouter les autres au détriment de notre propre bien-être émotionnel.


Au cœur de cette problématique se trouve souvent une blessure émotionnelle profonde. Cette blessure peut provenir de diverses expériences passées, telles que des relations familiales dysfonctionnelles, des traumatismes, ou un manque d'affirmation de soi dans l'enfance. Elle crée un besoin compulsif de plaire aux autres, de les comprendre et de les aider, même au détriment de nos propres besoins émotionnels. Finalement l’empathie se transforme en posture d’hyper vigilance.


Dans les relations de couple, cette surabondance d'empathie peut entraîner des déséquilibres significatifs. Par exemple, un partenaire excessivement empathique peut se retrouver à ignorer ses propres besoins et émotions pour répondre constamment aux besoins de son partenaire. Cela crée un schéma où l'autre devient centré sur lui-même, ne prenant pas en compte les émotions de son partenaire empathe. Les narcissiques sont souvent attirés par cette dynamique, car elle leur permet de recevoir l'attention constante qu'ils désirent, sans avoir à fournir beaucoup en retour.


Sur le lieu de travail, une surabondance d'empathie peut également poser un problème. Les individus excessivement empathiques peuvent se retrouver à assumer les émotions et les responsabilités des autres, ce qui peut mener à un épuisement professionnel et à un manque de reconnaissance pour leur propre travail. Là aussi la dynamique de personnalité qui se rencontre souvent sont les personnalités narcissiques, attirées par le pouvoir et l'admiration, et les personnalités empathe. Les narcissiques alors feront en sorte d’abuser de la leur pouvoir pour obtenir des avantages professionnels, en manipulant les émotions de leurs collègues empathes à leur avantage.


L'empathe aura donc tendance à absorber les émotions autour de lui où qu'il aille. Aussi, des émotions désagréables peuvent l'envahir, comme si c'étaient les siennes. Ça peut aller jusqu'à provoquer des sentiments de dépression, des maux physiques ou encore de la fatigue chez ce type de personne.


Il est important pour les individus excessivement empathiques de se reconnaître et de guérir leur blessure émotionnelle. Cela peut impliquer un travail sur l'estime de soi, l'affirmation des limites personnelles et le développement de compétences en matière de régulation émotionnelle. Apprendre à dire non, à prendre du recul et à se concentrer sur ses propres besoins émotionnels est essentiel pour maintenir un équilibre sain dans les relations personnelles et professionnelles.


5 conseils pour vous sentir mieux lorsque vous êtes empathe :

1.     Prenez du temps pour vous, seul(e), détendez-vous et faites quelque chose qui vous plaît afin de vous recentrer et de vous recharger. Cela peut inclure des activités comme la méditation, le yoga, la marche en pleine nature, ou tout ce qui vous aide à vous détendre et à vous reconnecter avec vous-même.

2.     Poser des limites saines : Apprenez à dire non lorsque vous vous sentez submergé par les émotions des autres. Fixez des limites claires dans vos relations afin de protéger votre propre bien-être émotionnel. Il est important de prendre soin de vous-même avant de pouvoir aider les autres.

3.     Pratiquer la visualisation : Utilisez des techniques de visualisation pour créer une barrière émotionnelle entre vous et les autres. Imaginez-vous entouré d'une bulle ou d'une lumière protectrice qui vous aide à filtrer les émotions extérieures tout en vous permettant d'exprimer votre empathie de manière saine.

4.     Trouver un soutien : Cherchez le soutien d'autres empathes ou de personnes compréhensives qui peuvent vous aider à naviguer dans vos émotions. Cela peut être sous la forme de groupes de soutien, de thérapie, ou même de discussions sincères avec des amis proches ou des membres de votre famille.

5.     Cultiver la gratitude : Pratiquez la gratitude au quotidien en vous concentrant sur les aspects positifs de votre vie. Cela peut vous aider à maintenir un état d'esprit positif et à équilibrer les émotions plus lourdes que vous pourriez ressentir en tant qu'empathe. Gardez un journal de gratitude pour noter chaque jour les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.


5 conseils pour vous sentir mieux lorsque vous êtes empathe
télécharger le mémo

êtes vous empathique? Lorsque vous lisez ce texte vous pouvez peut-être vous reconnaître ou reconnaître des profils de personnes dans votre entourage. Il existe une méthode de développement personnelle que j’utilise qui s’appelle l’ennéagramme. Cette méthode consiste à repérer quel profil vous êtes suite un test sous forme de questionnaire. Ici il n’est pas question de s’enfermer dans un profil psychologique mais de voir quelle tendance a votre profile. Ce qui est sûre c’est qu’il est essentiel de reconnaître et de guérir nos blessures émotionnelles, afin de cultiver des relations saines et équilibrées, basées sur le respect mutuel et la prise en compte des besoins émotionnels de chacun.


De tout coeur,

Sandrine.

Comentarios


bottom of page